02.11.16

Nouveau défi… mais ambitions revues à la baisse

Posté dans Forrest Gump, Ma vie mon oeuvre à 12h20 by Laurent

Pour mon neuvième Marseille-Cassis, cette année, j’avais décidé d’innover avec seulement 6 semaines de véritable entraînement. Je vais tuer le suspense tout de suite : non, ce n’est pas la meilleure façon de se préparer 😀
Mais vous l’avez compris, je n’avais pas vraiment choisi ce nouveau défi.

Autre nouveauté : pour la première fois je partais dans le sas 1:30… sans aucun espoir d’y être de nouveau l’année suivante, d’autant plus que la course a récupéré ses 400m manquants pour faire de nouveau un 20km tout rond.
Les dernières séances d’entraînement m’avaient un peu rassuré, et je pouvais assez sereinement viser un objectif d’1h40, voire 1h35 selon ma forme le jour J.

Première étape : le départ en faux plat , et la montée de la Gineste. Un œil sur le chrono et surtout sur le cardio pour éviter à tout prix la surchauffe avant le sommet que je passe en 48 min. C’est pas mal vu ma forme. J’essaye maintenant de récupérer et d’accélérer dans la descente mais rien à faire : si les jambes fonctionnent encore pas trop mal, le moteur ne peut pas tourner plus vite. Je me contente donc de gérer jusqu’à la descente dans Cassis, car il faut encore du jus pour les 3 derniers km assez « coupe-jambes ».

La montée des pompiers et ses 150 petits mètres est toujours aussi terrible, mais je la digère sans m’arrêter. Puis c’est enfin la descente finale vers le port. Je ne regarde plus le chrono depuis longtemps mais je me doute que je suis plutôt dans la fourchette pessimiste de mon estimation. Résultat : 1:38:09. Je n’ai été plus lent qu’à mes deux premières participations, mais vu les circonstances je ne m’en sors pas si mal !

Quelques faits marquants : cette année je me suis arrêté à tous les ravitaillements, chose qui de mémoire ne m’était quasiment jamais arrivée. D’autre part, je n’ai fait aucun véritable km rapide ; il me faudrait vérifier ça, mais je ne pense pas être descendu sous les 4 min, ce que j’avais l’habitude de faire sans problème sur du plat. Je n’ai pas fait non plus de vrai sprint à l’arrivée, juste une bonne accélération, mais surtout je n’ai pas eu de grosse défaillance, ce qui veut dire que j’ai bien dosé mon effort.

Je me contenterai de ça pour cette fois !

4 Comments »

  1. Alice a dit,

    2 novembre 2016 à 20h01

    Hey bravo, comme tu le dis, 6 semaines de prépa quoi… Pas mal de positif dans ton CR, effort bien dosé, tu n’as pas explosé…

    J’ai remis un dossard mi-octobre (dernier dossard sept 2014, 1h45 sur un semi « classique »), pour un trail local (20km – 900 d+) : j’avais peut-être couru une demi douzaine de fois en guise « d’entraînement » (méchante entorse à ma reprise post bébé + vilaine luxation)… En revanche j’avais toujours continué le renforcement musculaire (facile à faire) + beaucoup de marche avec bébé porté (presque 12kg sur mes 45kg) + vélo. Ben les jambes nickel, vraiment, autant en montée qu’en descente, mais comme toi le cardio a sévèrement morflé :( Y’a pas de secret… Mais beaucoup de plaisir, c’est le principal, et pas d’explosion non plus ;)

    Bonne reprise, j’imagine que ça t’a re-boosté pour reprendre un entraînement régulier :)

  2. Laurent a dit,

    3 novembre 2016 à 9h16

    Merci Alice ! C’est pas la motivation qui manque, c’est surtout le temps icon_wink Il faut s’organiser différemment…

  3. Baba a dit,

    26 octobre 2017 à 10h57

    Eh oh ! Il est où ton article sur le Marseille Cassis 2017 ?

  4. Laurent a dit,

    26 octobre 2017 à 11h10

    Baba : dans le futur !

    J – 3 icon_smile

Laisser un commentaire